作者:dentalfr

Bicarbonate de soude : la fréquence d’utilisation pour avoir les dents blanches

Le bicarbonate sert à beaucoup de choses, pour l’hygiène et l’entretien notamment. Il sert aussi à blanchir les dents. Mais certains pensent qu’il raye l’émail des dents. C’est la question que nous pose Hannah : le bicarbonate de soude est-il abrasif pour les dents ? On peut blanchir ses dents en se frottant les dents avec du bicarbonate. On le sait. Mais peut-on le faire sans craindre de nuire à l’émail des dents ? Vous pouvez comprendre plus de Turbine Dentaire sur www.athenadental.fr

1677467_G_1480410808554

Le bicarbonate de soude peut être utilisé de façon régulière pour nettoyer les dents, à raison d’une fois environ tous les dix jours. D’ailleurs, cet agent entre dans la composition de nombreux dentifrices, car il a des propriétés anti-taches et anti-tartre. Il est donc possible de l’utiliser pur : en réduisant tartre et taches de nicotine, thé, café… vos dents sont plus blanches. L’émail, quant à lui, ne pourra être éclairci.

Il suffit de passer sa brosse à dents sous l’eau puis de la saupoudrer d’une pincée de bicarbonate (plus il est fin, mieux c’est). On peut, si on le désire, mettre son dentifrice par dessus. Cela est conseillé à ceux qui souhaitent s’épargner le goût désagréable du bicarbonate (semblable à du sel). Il suffit ensuite de se brosser les dents normalement.

Pour l’utiliser en tant que dentifrice, rien de plus simple, il suffit d’en saupoudrer un petit peu sur votre brosse à dents, puis de vous laver les dents comme à votre habitude. Il n’est pas recommandé par les professionnels d’utiliser le bicarbonate de soude tous les jours en tant que dentifrice. Une fréquence de trois fois par mois suffit à nettoyer les dents et à supprimer tout résidu de tarte afin de les rendre plus blanches.

Comment l’utiliser : Avant le brossage dentaire, saupoudrez quelques grammes de bicarbonate de soude sur votre brosse à dents et frottez doucement. Dans l’eau, une grande partie du bicarbonate de soude se dissout en particules microscopiques qui pénètrent dans des zones de l’émail que les autres dentifrices ne peuvent pas atteindre. Ces particules de bicarbonate de soude dissolvent ensuite les taches plus incrustées. Toutefois, gardez toujours à l’esprit que pour avoir des dents éclatantes et en bonne santé, cela commence toujours par une bonne hygiène dentaire au quotidien.

Entretenez-vous avec votre dentiste à Montréal

Dent fêlée : causes, symptômes et solutions

Toute l’équipe de Dentaly.org a l’habitude de vous parler régulièrement des maladies parodontales et nous allons aujourd’hui tout vous dire sur l’une d’entre elles : le déchaussement des dents. Vous faites d’ailleurs peut être partie des 80 % de français âgés de 35 à 44 ans qui souffrent de déchaussement dentaire. Si c’est le cas, rassurez-vous, il existe des traitements efficaces et le plus souvent, quelques rendez-vous chez le dentiste suffisent à ce que tout rentre dans l’ordre. Vous pouvez chercher plus d’unité dentaire portable sur outil du dentiste.

167889_G_1378113212452

Ces signes peuvent indiquer la présence d’une fêlure au niveau d’une ou de plusieurs dents. Celle-ci se présente généralement sous la forme d’une brèche au niveau de la surface dentaire, qui est toutefois invisible à l’œil nu. Cette brèche devient une porte d’entrée pour les bactéries vers les parties internes de la dent. Si les bactéries traversent la dent jusqu’à atteindre la pulpe, c’est-à-dire la partie interne des dents qui contient les vaisseaux sanguins et les nerfs, une infection de cette dernière peut en résulter.

Lorsque l’on ne soigne pas une gingivite, elle va développer une parodontite qui est la destruction des ligaments qui ont pour rôle de maintenir votre dent dans son alvéole osseuse. La gencive se rétracte alors et l’on peut apercevoir une partie de la racine de la dent. C’est ce que l’on appelle le déchaussement dentaire. Une poche parodontale va se créer et l’espace entre la gencive et la racine est propice à l’accumulation de bactéries. C’est pourquoi il est important de prendre un rendez-vous avec son dentiste.

Il existe plusieurs types de fissures dentaires. Certaines d’entre elles sont facilement repérables par le dentiste lors d’un examen dentaire, alors que les autres ne se révèlent que lors d’une radiographie. Il est donc important de visiter régulièrement son dentiste pour qu’il soit en mesure de repérer toute anomalie au niveau de nos dents. Dans ce cadre, lorsque votre dentiste identifiera une fêlure, il vous proposera une solution adéquate, en fonction du type de fissure et de sa gravité.

La différence entre l’abcès dentaire ou le rage de dents

Un dentiste condamné à deux ans de prison ferme pour avoir escroqué la sécu

Un chirurgien-dentiste des Hauts-de-Seine a été condamné vendredi à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour avoir escroqué, avec l’aide d’une quinzaine de complices, plus de 2 millions d’euros au préjudice de plusieurs caisses d’assurance-maladie (CPAM). Le tribunal correctionnel de Nanterre a assorti cette peine d’une mise à l’épreuve de trois ans, d’une obligation d’indemniser les parties civiles et d’exercer une activité professionnelle et d’une amende de 15.000 euros. Quand vous souhaitez savoir beaucoup, vous pouvez chercher plus d’articulateur dentaire sur www.athenadental.fr

1677391_G_1458270691623.jpg

Le praticien de 57 ans a en outre écopé d’une interdiction définitive de gérer une société. Le tribunal est allé au-delà des réquisitions du ministère public qui avait demandé trois ans d’emprisonnement, dont 18 mois ferme. Accusé d’escroquerie, de blanchiment et de faux, le chirurgien-dentiste exerçant à Garches a été reconnu coupable de surfacturations ou de facturations d’actes fictifs pour un montant total avoisinant les 2,3 millions d’euros, au préjudice des CPAM franciliennes et d’autres caisses (Loiret, Alpes-Maritimes, Ille-et-Vilaine, Vendée, etc.), entre 2009 et 2013.

Une mutuelle s’est également portée partie civile dans ce “dossier aux dimensions délirantes”, selon les mots du procureur. Invoquant des “difficultés financières”, le praticien a reconnu avoir mis en place ce système frauduleux à l’été 2009 en surfacturant à son insu un acte à une patiente bénéficiant de la couverture maladie universelle. Mais celle-ci, s’étant aperçue de la fraude, avait demandé une part de la somme indûment remboursée en échange de son silence.

Dès lors, le praticien aurait, selon ses dires, été peu à peu victime de “chantage” et d'”extorsion” de la part de plusieurs autres co-prévenus qui lui fournissait des cartes vitales pour qu’il procède à des surfacturations et leur octroie ensuite des rétrocommissions. “La décision de se mettre en danger, c’est lui qui la prend”, avait tancé le procureur à l’audience le 19 mai. “A tout moment, il pouvait faire cesser ces faits en déposant une plainte”, avait-il estimé.

Or le praticien “a trahi cette confiance” et “profité du système”, a-t-elle déploré, parlant d'”atteinte à la solidarité nationale”. Les 17 autres prévenus, accusés de complicité et de recel pour avoir fourni au praticien des cartes vitales et/ou avoir encaissé des chèques tirés sur ses comptes, ont écopé de peines allant de 4 mois avec sursis à 30 mois ferme, certains ayant déjà des casiers judiciaires particulièrement chargés.

 

 

Une dentiste obtient sa liberté provisoire après deux mois

 

De nouvelles dents achetées en Inde

Si vous aviez besoin d’implants dentaires et que vous pouviez en obtenir pour quatre fois moins cher en Inde, iriez-vous subir l’opération là-bas? C’est ce qu’a fait le Québécois Jean Seaborn et il ne regrette pas du tout son choix. « J’ai trouvé que c’était un hôpital aussi propre sinon plus propre qu’ici, au Québec. » Jean Seaborn, 67 ans, ne tarit pas d’éloges sur les soins qu’il a reçus dans le sud de l’Inde. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez chercher plus d’aéropolisseur dentaire sur matériel dentaire.

16191_G_1372208242590

L’hôpital MIOT de Chennai est ultramoderne et reçoit des milliers de patients étrangers chaque année, en provenance d’une centaine de pays. L’établissement est l’une des vitrines des ambitions de l’Inde : devenir la première destination mondiale des touristes médicaux. Selon les estimations de Jean Seaborn, l’opération lui aurait coûté entre 32 000 $ et 50 000 $ au Québec. En Inde, le traitement lui est revenu à moins de 12 400 $, logé et nourri durant trois semaines à l’hôpital.

Lors d’un précédent voyage en Inde, en 2016, le Québécois avait réalisé que le pays ne se résumait pas aux mots saleté et pollution. « Il y a des endroits très propres », a-t-il répondu à certains de ses amis qui le décourageaient d’y aller. « J’ai reçu un bon accueil, les chirurgiens sont venus me rencontrer à trois ou quatre reprises avant l’opération, raconte Jean Seaborn. Mon feeling était bon. »

En Inde, 38 établissements de santé offrent des services en français, selon le site web du gouvernement India Healthcare Tourism Portal, spécialement destiné aux touristes médicaux. On peut y faire une recherche parmi une trentaine de spécialités, de la chirurgie esthétique à l’oncologie, en passant par l’ophtalmologie.

Les touristes médicaux les plus nombreux en Inde viennent du Bangladesh, de l’Afghanistan et du Nigeria. Mais le pays reçoit aussi de plus en plus d’Occidentaux. Le ministère du Tourisme indien se donne le rôle de « facilitateur » de ce marché très lucratif, qui bénéficie bien évidemment au secteur privé.

Qu’est-ce que la parodontite ? Traitements, signes et symptômes

Un dentiste mis à l’amende pour refus de communication du dossier médical

Le refus de communiquer un dossier médical peut coûter cher aux praticiens. Un cabinet dentaire, sur lequel aucun détail n’a été communiqué, a été condamné par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) à une amende de 10 000 euros pour avoir refusé cet accès à l’un de ses patients. En novembre 2015, celui-ci avait alerté la Cnil sur le refus de son ancien dentiste. Après plusieurs interpellations par courrier, et une mise en demeure restées sans réponse, la commission a décidé de lancer une procédure contre le cabinet.  Vous pouvez comprendre plus de Turbine Dentaire sur www.athenadental.fr

16700_G_1372304860471

Les services de la Cnil ont plusieurs fois interrogé le cabinet dentaire au sujet de cette demande. En l’absence de réponse, la Présidente de la Cnil a mis en demeure le cabinet  dentaire de faire droit à la demande d’accès du patient et de coopérer avec les services de la Cnil. Faute de réponse à cette mise en demeure, un rapporteur a été désigné afin que soit engagée une procédure de sanction à l’encontre du responsable de traitement.

L’autorité administrative a souhaité rendre publique cette affaire, afin de rappeler aux praticiens leurs obligations. Ils se doivent de « mettre en place une procédure permettant de répondre aux demandes faites par le patient d’accéder aux données figurant dans son dossier médical et administratif », explique-t-elle dans un communiqué.

Après examen du dossier, la Cnil a considéré qu’il y avait bien un manquement au droit d’accès du patient prévu par la loi ; que l’argument de secret médical mis en avant par le dentiste ne pouvait justifier l’absence de communication du dossier médical au plaignant et que le cabinet dentaire avait fait preuve d’un défaut manifeste de prise en compte des questions Informatique et Libertés et avait méconnu son obligation de coopération avec la Cnil résultant de la loi.

La Cnil souligne recevoir chaque année “un nombre significatif de plaintes concernant le droit d’accès à un dossier médical”, dont près de la moitié concernent des médecins libéraux. Elle rappelle que “chaque professionnel de santé doit mettre en place une procédure permettant de répondre aux demandes faites par le patient d’accéder aux données figurant dans son dossier médical et administratif”, et que ces données peuvent lui être transmises directement ou à un médecin qu’il aura préalablement désigné.

Les maladies parodontales augmentent le risque de cancer chez les femmes âgées

La baisse du prix des prothèses repoussée d’un an sur les dentistes

Pour voir baisser le prix des prothèses dentaires, les patients devront attendre. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé il y a quelques jours la réouverture du dialogue conventionnel et le report d’un an, à janvier 2019, de l’application du règlement arbitral d’avril, qui transforme l’équilibre économique des cabinets dentaires. Il prévoyait des revalorisations pour certains soins à tarif réglementé et l’instauration de plafonds de prix sur les actes prothétiques les plus coûteux. Vous pouvez comprendre plus de Machine à souder par points sur www.athenadental.fr

167712_G_1383593577991

C’est sûrement nécessaire pour compenser la suppression des cotisations sociales qui sont censées réduire le coût du travail et augmenter le pouvoir d’achat. Mais quid de la mise en œuvre des offres de prothèses dentaires sans reste à charge que le candidat Macron a promis de mettre en place d’ici à 2022. Des paniers de soins « zéro reste à charge » vont probablement être créés à côté des offres onéreuses. On verra bien, mais je suis content de n’avoir pas mis un bulletin de vote à ce nom ni au premier, ni au deuxième tour. Au moins pas de regret de ce côté-là.

Cette décision réjouit les dentistes, mais risque de décevoir les patients qui aujourd’hui renoncent à se faire poser des couronnes parce qu’elles sont mal remboursées. « Ce règlement risque de mettre en difficulté 20 % des dentistes libéraux », argumente Catherine Mojaïsky, présidente du syndicat CNSD, selon qui « les avantages immédiats que le patient aurait pu en retirer en 2018 ne valent rien s’ils trouvent porte close parce que le cabinet a fermé ». « Il y avait un risque de déconventionnement massif dès le 1er janvier », renchérit Stéphane Zenou, membre coordinateur de la cellule de coordination de libéraux (CCDeLi) des Yvelines.

Ce mouvement du « peuple des dentistes », comme il se baptise lui-même, né en mars, a entretenu le feu de la révolte sans faiblir. Il se structure au niveau national et milite pour l’annulation pure et simple du règlement. Le report va incidemment permettre à l’Assurance-maladie d’économiser près de 150 millions d’euros de dépenses liées à l’application du règlement l’année prochaine – les mesures en faveur des bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire ou de l’aide à la complémentaire santé, applicables dès septembre 2017, sont quant à elle maintenues.

 

Différence entre plaque dentaire et tartre

Stades de l’évolution d’une carie et mesures de prévention

Les caries font partie des causes de douleur aux dents les plus fréquentes. Elles se manifestent lorsque l’émail commence à se décomposer et entraînent la détérioration de certaines zones de la dent. Les caries sont dues aux dommages causés par l’acide sur la structure de la dent. Cet acide est produit par les bactéries qui vivent dans la plaque dentaire, le film collant formé par les protéines contenues dans la salive et qui servent à métaboliser les aliments sucrés laissés dans la bouche. Certains types de caries peuvent être traités grâce à une bonne hygiène bucco-dentaire et des rendez-vous réguliers chez le dentiste. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez chercher plus de Bec à gaz sur matériel dentaire.

1677220_G_1445841269158

Il n’existe qu’une solution pour ne pas laisser à ces 3 facteurs la possibilité d’agir et de détruire les dents et donc le sourire : la prévention. La prévention primaire : la plus précoce, elle a pour but d’éviter l’apparition de la carie par l’information et l’éducation du patient (conseils d’hygiène et de diététique). La prévention secondaire : elle consiste essentiellement en un dépistage précoce systématique de toute affection carieuse ou parodontale (gencive et tissus de soutien des dents) et en des soins précoces des affections carieuses. La prévention tertiaire : elle va tout mettre en œuvre pour éviter les récidives de carie grâce à des thérapeutiques de qualité et un contrôle régulier par le chirurgien dentiste de la santé buccale.

Toute carie commence par l’apparition de zones blanchâtres sur la surface de la dent à cause d’un manque de calcium et de la formation de plaque dentaire. Les bactéries présentes dans la plaque dentaire commencent à métaboliser les sucres des aliments consommés.  Au deuxième stade de la carie, l’émail commence à se détériorer sous la surface de la dent. À ce stade, le processus de reminéralisation naturelle ne suffit pas à restaurer l’émail et les minéraux, ce qui signifie qu’une lésion se forme dans la dent.

Comme vous avez pu vous en rendre compte,plus vous avez détecté une carie précocément,plus le traitement sera léger,indolore et rapide.Comme quoi une visite régulière chez votre dentiste n’est pas inutile,et vous permettra de prévenir une évolution défavorable des caries naissantes. Ainsi,la zone carieuse peut être évitée ou reminéralisée-d’où l’intérêt de dépister précocément les caries initiales et d’apporter du fluor par voie topique.

 

Mycose buccale et mal de gorge : un lien ?